Ooookira des sols à danser // Musée du Touquet

Scénographie du spectacle, film et installation artistique

Interprétation chorégrahique de Nathalie La Hargue et des danseurs Hip-hop du batlle de Stela.

Oookira, se sont des sols à danser, des sols à effeuiller. Ces sols peuvent être appréhendés par une, deux, trois, dix, vingt, n personnes.

Pendant que le danseur circule sur les zones rouges de ces sols, un «chef d’orchestre» réduit feuille par feuille l’espace de déambulation.

Il dirige ses danseurs par la manipulation de ces partitions à danser.

© 2020 par Laurence Yared